Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salon Creations autour du Fil de Moncoutant 79320
  • Salon Creations autour du Fil de Moncoutant 79320
  • : Salon "Créations autour du Fil" de Moncoutant 70 exposants en broderie traditionnelle, point de croix, hardanger, broderie or, broderie sur tulle, boutis, patchwork, dentelle aux fuseaux, feutre, feutrine, boutons, tapisserie,ateliers, broderie or, fils à tricoter, couture, tissus, boutons, crochet... Plein d'idées, de modèles, de patrons pour réaliser vos accessoires de mode...
  • Contact

Partenaires du Salon

Rechercher

Vos blogs, vos clubs...

29 septembre 2006 5 29 /09 /septembre /2006 07:21

Danièle Prévault, dentellière, et ses magnifiques fuseaux à dentelle...

Danielle a toujours rêvé de dentelle... Il y a 16 ans, l'aventure a commencé avec quelques fuseaux et quelques modèles. Passionnée par la technique et l'histoire de cette dentelle, Danielle a découvert la rareté des fabricants de fuseaux en France. Et c'est ainsi, qu'au cours de ses nombreuses visites d'expositions et salons en Europe, elle a découvert les fuseaux Langendorf, et qu'elle en est devenue le dépositaire francais...

Vous pourrez découvrir toute la variété des fuseaux et des modèles pour la dentelle : ici

Alors, Danielle, parlons-en un peu de cette dentelle :

Comment en êtes-vous venue à vendre des fuseaux ?

J'ai toujours été attirée par la dentelle et quand je me suis réèllement penchée sur le sujet il y a une quinzaine d'années, j'ai eu beaucoup de mal à trouver des fuseaux en France. Aussi, c'est en relation avec les dentellières Suisses que j'ai pris contact avec une jeune allemande, Karin Langendorf, qui venait de reprendre l'atelier de tournage sur bois de son père et produisait beaucoup de fuseaux et matériels dérivés. C'est ainsi, que mon mari et moi, avons été amenés à constituer, en France, un dépôt de matériels dentelliers.

Comment diffusez-vous vos produits ?

Nous participons à de nombreuses manifestations dentellières et artisanales dans toute la France. Etant dentellière, je peux plus facilement conseiller les personnes intéressées et les aider dans l'acquisition du matériel adapté;

Etes-vous créatrice de modèles de dentelles ?

Il m'arrive parfois d'inventer des modèles, mais ce sont les recherches et la perpétuation d'un savoir-faire ancestral qui m'intéressent le plus. Ma formation de tailleur fait que je reste attachée à tout ce que représentent les fibres textiles et leurs utilisations diverses et variées...

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

Je travaille actuellement sur un projet de longue haleine : la reconstitution d'une vêtement d'homme Louis XIII, avec dentelle d'époque... et puis nous parcourons la France avec mon mari pour toutes les manifestations où la dentelle s'affiche : Cergy-Pontoise (95) du 30 septembre au 1 octobre, Moncoutant bien sûr, Fitzjames (60) 3 et 4 mars 2007, Montigny-le-Bretonneux (78) le 31 mars 2007, Saint Bonnet près Riom (63) le 2 juin 2007, Creully (14) 7 et 8 juillet 2007 et Bailleul (59) 21 et 22 juillet 2007.

Alors, Mesdames les dentellières, à vos fuseaux !!!

 

Repost 0
Published by brodinette - dans Salon 2006
commenter cet article
28 septembre 2006 4 28 /09 /septembre /2006 06:32

Géraldine, ses kits de point de croix et ses bandes à broder...

Aujourd'hui, rendez-vous avec Géraldine de Châteauroux, créatrice de kits au point de croix et de bandes à broder en lin imprimé. Géraldine, maman de 4 enfants, nous accorde un petit moment entre ses deux activités bien remplies : maman et créatrice !

Vous pouvez découvrir les modèles de Géraldine sur ses sites :

 www.recreationdegeraldine.com 

 www.labandedecopines.com

 

 Et maintenant, on papotte...
 
- Etes-vous créatrice à temps plein ?
 
Je suis créatrice à mi-temps pour les modèles la récréation, à mi-temps pour les modèles de la bande de copines et je donne des cours d'informatique dans le centre de formation de la CCI .
 
 
- Comment vous est-venue cette activité/passion ?
 
Je n'ai jamais appris à coudre mais j'ai toujours dessiné, bricolé et avec mon père nous étions souvent embauchés à notre grande joie (nous sommes 4 soeurs et un frère) pour faire des travaux pratiques comme le carrelage, la peinture, le travail du bois, etc... A l'origine, je suis prof d'économie gestion, rien à voir avec le point de croix, mais je brode depuis plus de 17 ans. Cela m'a pris quand j'étais enceinte de la plus grande de mes filles .
 
 
- Qu'est ce qui vous a inspiré le nom de votre marque ou enseigne ?
 
Comme je vous l'ai dit avant j'étais prof, et maintenant le point de croix c'est ma récréation et puis il y avait un jeu de mot l'art et création (ouh la la) !!!
- Comment distribuez-vous vos créations ?
Pour mes modèles de point de croix et de bandes je travaille avec 2 agents commerciaux (adorables et connaisseurs), je diffuse auprès des boutiques et je fais quelques salons de créatrices.
- D'où tirez-vous votre inspiration ?
J'aime broder pour les enfants, des ouvrages naifs et colorés. Et puis j'aime bien le côté pratique du point de croix (des pochettes, des coussins de porte, etc..) Je commence à me lasser des cadres alors je monte mes modèles sur de la feutrine que je trouve chez Marianne de chez Cinnamon Patch et sur mes bandes... Parfois je pars d'un joli galon, d'un mélange de couleurs que j'ai vu et hop !
 
- Votre souvenir le plus émouvant en broderie ?
Je crois que pour toute créatrice, c'est le premier kit ou fiche que l'on vend à une brodeuse inconnue et aussi le premier salon où l'on se frotte aux "grandes" en se demandant comment nous les petites nous allons être perçues...
- Et le plus drôle ?
C'était une dame qui me demandait pourquoi il manquait un galon dans mon modèle de cochon mais je ne comprenais pas, car dans ce modèle il n'y a que des boutons. Je me suis alors rendu compte que la dame avait confondu ma vache avec un cochon !!! Je ne sais pas ce que je dois en déduire : soit elle n'est pas très habituée à la campagne, soit il va falloir que je me reconvertisse car je dessine mal...
  
 
- Quels sont vos projets pour les mois à venir ?
Du 11 au 17 octobre avec mon amie Jacqueline de laBboite à Broder, nous faisons le salon de Toulouse, ensuite Moncoutant, le salon de Levet dans le cher, le SMAC (salon professionnel) et entre tout cela, j'espère avoir un peu de temps pour quelques créations !!!
Le stand, avec Monsieur Géraldine !!!
 
Et nous aussi, Géraldine, ça nous ferait bien plaisir des nouvelles créations !!! Mais, beaucoup vont déjà découvrir les nouvelles bandes à broder lors du salon...
Repost 0
Published by brodinette - dans Salon 2006
commenter cet article
27 septembre 2006 3 27 /09 /septembre /2006 06:18

Martine Léonard - Au fil de l'Ange

Depuis plus de 12 ans, Martine Léonard créé et diffuse ses modèles sous la marque "Au fil de l'Ange". Sacs en lin, coussins, linge de maison, nappes, torchons sans oublier les tableaux... Autant de modèles à découvrir autour du point de croix, avec une nouveauté unique :  des toiles peintes à broder ! 

 

Petite interview de Martine Léonard, entre deux créations :

- Etes vous créatrice à temps plein ?

Oui, j'y consacre tout mon temps.

- Comment vous est venue cette activité ou passion ?

J'ai commencé à broder à l'âge de 6 ans. Mes grands-parents avaient un magasin de tissus, linge, etc... Le goût du beau linge est resté dans la famille, de génération en génération.

- Qu'est ce qui vous a inspiré le nom de votre marque ou enseigne ?

Pour mes 10 ans, mon père m'avait offert une petite broche en Ivoire avec une tête d'ange. C'est un Ivoire de Dieppe qui appartenait à sa Grand-Mère Noémie, née en 1870. Cette petite tête d'ange est un clin d'oeil à toutes les générations de la famille...

- Comment distribuez-vous vos créations ?

Quelques merceries et boutiques distribuent mes kits. Par ailleurs, je participe aux salons dédiés aux loisirs du fil, à quelques réunions privées et des sites internet de boutiques proposent aussi mes modèles.

 

- D'où tirez-vous votre inspiration ?

Tous mes modèles ont un rappport avec ma vie privée : musée, bibliothèque, formation en broderie blanche, cours de couleurs, et ma collection de 150 abécédaires anciens...

- Quel est votre souvenir le plus drôle en broderie ?

Lors d'un de mes premiers salons "Créations et savoir faire", une cliente ne pensant pas rencontrer une créatrice me dit :

- Vous êtes Martine Léonard ?

- Oui, Madame,

- Oh, La vraie ???

Elle croyait que les noms étaient inscrits et qu'il n'y avait que des marques comme DMC, Royal, etc...

Elle m'a prise en photo avec elle, son mari et toute la famille ! Amusant et touchant à la fois !

- Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

Créer, bien sûr !

A bientôt donc, Martine, avec un p'tit coin de Sologne dans notre bocage Moncoutantais !

Repost 0
Published by brodinette - dans Salon 2006
commenter cet article
24 septembre 2006 7 24 /09 /septembre /2006 18:17

Magnarelle, des mains de brodeuse toutes douces...

http://www.chez.com/soie/magnarel.htm 

Après 15 ans de recherches sur les différents composants du Ver à Soie, Michèle Bourgeau-Causse, Médecin-biologiste, décide de mettre sur le marché, une gamme innovante de cosmétiques. Les études fondamentales ont été réalisées en collaboration avec des équipes scientifiques de renom international.

La gamme Magnarelle exploite des principes actifs exceptionnels issus de la plus pure tradition de l'éducation du Ver à Soie français. Ces substances naturelles obtenues par des techniques séparatives non polluantes permettent d'apporter à la peau la perfection et la douceur de la soie...

Magnarelle nous proposera une crème efficace et non grasse qui apporte douceur et confort aux mains de brodeuses...

Cette crème s'adresse tout particulièrement à celles qui affectionnent les travaux d'aiguille et utilisent les fils de soie. Il est possible de se remettre de la crème sur les mains, en cours d'ouvrage sans tacher le travail...

Et voilà, même avec les mains très sèches ou très abimées par des travaux extérieurs, on peut broder sans accrocher le tissus ou le fil !!!

Et avoir des mains doooooooouuuuuuuuuuces.........

Repost 0
Published by brodinette - dans Salon 2006
commenter cet article
23 septembre 2006 6 23 /09 /septembre /2006 07:08

Delphine et Les boutis de Lucie...

Déjà présente lors de la première édition du salon, Delphine nous revient avec ses jolis boutis et ses mini-kits de patchwork. Et si la technique du boutis vous est inconnue, Delphine propose deux ateliers sur le salon (horaires dans le prochain article).

Son site : http://www.boutisdelucie.com

Passons un petit moment avec Delphine, entre deux ouvrages, et parlons...

 

 Delphine, êtes-vous créatrice à temps plein ?

10 ans de vie professionnelle très variée, jalonnée de plusieurs formations liées à ma passion de toujours pour l'art du fil (cours de création textile, d'architecture d'intérieur, de couture et bien sûr de boutis)  et un jour... On se lance et on saute le pas pour se mettre à son compte ! Il y a trois ans je décidais de créer "Les Boutis de Lucie" (Lucie est ma petite nièce) et depuis j'y consacre tout mon temps...

 

Comment distribuez-vous vos créations ?

 

 

Je dessine moi-même mes modèles de boutis qui sont diffusés en kits et en fiches par le biais de quelques salons, comme celui de Moncoutant, et des merceries. Il s'agit de mon activité principale et elle occupe bien mes journées !

D'où tirez-vous votre inspiration ?

Mes idées viennent de tout et de rien : de mes voyages, de nombreuses heures passées dans mes magazines de décoration... Depuis peu, j'ai ajouté des modèles de patchwork et de piqué cordé pour donner de la couleur à mes boutis.

Quel est votre souvenir le plus émouvant en broderie ?

La sortie du 1er hors série sur le boutis avec les Editions de Saxe  - dédié à ma grand-mère (ancienne couturière) qui tomba gravement malade au moment de sa parution  ; sa grande force et sa volonté de vivre lui ont permis de découvrir mon magazine. Elle m'a transmis son goût pour les boutons et les chiffons.  

 

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

Continuer de plus belle à créer !!!

 

 Et nous ne doutons pas de la réussite des nouvelles créations de Delphine, encore plein de belles choses à découvrir au salon !!!

 

 

Repost 0
Published by brodinette - dans Salon 2006
commenter cet article
22 septembre 2006 5 22 /09 /septembre /2006 17:30

Ateliers Broderie au Ruban avec Dominique du Jardin d'Emilie

 Profitez de deux heures entre 12 h 30 et 14 h 30, pour vous initier à la broderie au ruban avec Dominique, du Jardin d'Emilie...

Au programme, révision du point de chainette et du point avant, puis découverte de l'art de la rose et de son feuillage au ruban... Chacune repart avec son ouvrage en cours, l'aiguille à ruban et quelques rubans pour terminer l'ouvrage.

Munissez vous d'un tambour de 10 à 15 cm de diamètre, d'aiguilles, épingles, et d'un dé (si vous l'utilisez habituellement). 

Calendrier des cours et ateliers :

 

Samedi 11 Novembre 2006

de 12 h 30 à 14 h 30 : Initiation à la broderie au ruban

 

Dimanche 12 Novembre 2006

de 12 h 30 à 14 h 30 : Initiation à la broderie au ruban

 

Pour chacun des ateliers, le tarif est fixé à 20 euros, fournitures comprises

Les inscriptions sont limitées à 6 personnes par cours.

 

Pour vous inscrire : téléphonez au 05-49-65-25-13 ou envoyez un mail à creationsautourdufil@wanadoo.fr

En dehors de ces horaires, Dominique sera sur son stand, où elle vous accueillera avec tout un choix de broderies à réaliser...

http://www.lejardindemilie.fr/

Repost 0
Published by brodinette - dans Salon 2006
commenter cet article
21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 07:36

Aujourdh'hui, rendez-vous avec Marie et Danièle de Craft Corner, qui font le déplacement de La Hulpe, en Belgique jusqu'à notre bocage Moncoutantais... 

 

Craft Corner c'est une équipe de deux personnes : Danielle Roger et Marie Suarez. Danielle possède la boutique Craft Corner et assure le service encadrements (cours et commandes). Marie y donne des cours de broderie et réalise les créations connues sous le nom de Cœur de Lin, Idées de Mademoiselle et Victorian Style.

 

 

 

 

Vous pouvez découvrir la boutique, ici : www.craftcorner.be 

et admirer les belles broderies de Marie, ici : http://craftcorner.canalblog.com/

Et maintenant, une petite "parlotte" avec Danielle et Marie...

 Etes-vous créatrices à temps plein ?

Danielle tient sa boutique qui est une référence dans le bon goût en Belgique,  y donne des cours d’encadrement et assure le service encadrement avec beaucoup de succès. Marie donne aussi ses cours de broderie et assure aussi des commandes de chiffrage (broderie traditionnelle) et de restauration d’œuvres d’art textiles en travaillant pour une clientèle privée et des manufactures de dentelles bruxelloises et des boutiques Haute Couture.

Les collections chapeautées par Craft Corner (Cœur de lin, Victorian Style et Idées de Mademoiselle) sont inclues dans cet emploi du temps déjà bien rempli. Nous travaillons plus qu’un temps plein. Créer les modèles, faire le packaging, s’occuper des commandes et du suivi des magasins revendeurs absorbe beaucoup de notre temps et équivaut à un temps plein.

Marie, 

                                                                                     

Danielle,

 Comment vous est venue cette activité/passion :

 

 

Craft Corner ou Cœur de lin,…  est né de la fusion de nous deux, qui  nous entendons parfaitement professionnellement. Nous nous complétons de par nos compétences respectives. La broderie est la Passion de Marie et Danielle a un sens inné pour le choix des couleurs et la mise en valeur des thèmes brodés. Marie est Compagnon, maître-brodeur, nommée par la ville Bruxelles et Danielle a fait des études artistiques poussées et a un pedigree brillant en stylisme.

 

 

Qu’est-ce qui vous a inspiré le nom de votre enseigne :

Craft Corner est le nom du magasin et est en anglais car il concilie les deux langues de notre pays (flamand et français).

Cœur de lin est le nom de notre collection. Au siècle passé, il existait un fil de lin d’excellente qualité dénommé «cœur de lin». Ce nom nous a séduit pour notre collection. "Les Idées de Mademoiselle", notre collection de patrons couture : nous avons choisi ce nom car nous avons souvent des idées (mais malheureusement pas autant de temps) et que le mot mademoiselle est séduisant, tout simplement. «Victorian Style» : c’est le nom donné à notre collection de modèles aux rubans (dont nos petits rubans roses, bleus, verts). Nous avons donné un nom anglais, pensant que cela plairait aux brodeuses, tout simplement aussi.

Comment distribuez-vous vos créations ?

Les modèles sont vendus chez Craft Corner (magasin réel et virtuel), mais aussi par d’autres magasins en France, Belgique et Suisse, ainsi que sur les salons.

D’où tirez-vous votre inspiration ?

Les idées émanent de l’une ou de l’autre, indifféremment. Comme nous faisons beaucoup d’expos par an, nous sommes toujours à la recherche d’idées nouvelles et séduisantes. Toute notre attention est toujours à l’affût d’une idée. Parfois, un seul mot déclenche la naissance d’un modèle. Notre plus grand problème est le temps.

Votre souvenir le plus émouvant en broderie ? 

Marie : lorsque j’ai été nommée Compagnon

Danielle : à chaque fois que j’encadre un marquoir ancien (le plus ancien que l’on m’ait confié datait de 1759), j’éprouve un sentiment très émouvant pour la brodeuse qui l’a réalisé.

 

Et le plus drôle ?

Nous nous amusons tellement quand nous participons à un salon que nous ne saurions énumérer les moments drôles que nous avons vécus.

 

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

Nous en avons beaucoup. Des nouveaux modèles sont prêts, d’autres en cours. Des projets en cartonnage brodé, couture... des salons, tous en France. Du pain sur la planche !

Parfait, Danielle et Marie, les brodeuses du Poitou-Charentes sont heureuses de vous accueillir dans la région et se réjouissent de pouvoir admirer vos magnifiques créations !!! Et vous ne serez pas si dépaysées, nombreux de vos compatriotes vivent dans notre région !!! et même à Moncoutant... (Clin d'oeil !!!...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by brodinette - dans Salon 2006
commenter cet article
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 20:10

Les Ciseaux d'Argent de Laura...

Laura, bien connue des internautes, sera avec nous à Moncoutant avec sa bonne humeur, ses tissus pour le patchwork et quelques fiches de sa création (Chut, c'est une surprise...) !!!

Et puis Laura, elle est de la région, le 16, c'est tout près du 79 !!!

Alors, ça nous fait plaisir de l'accueillir !!!

Son site

et son blog

Un petit moment de bavardage avec Laura, histoire de la présenter à celles et ceux qui ne la connaissent pas déjà !

- Etes-vous créatrice à temps plein ?

Depuis octobre 2005, avec Mickaël, mon mari, nous sommes revendeurs en mercerie et distribuons des créatrices françaises, belges et canadiennes. Nous nous sommes lancés dans la «création» de modèles à broder récemment et nous en profiterons pour les  vendre pour la première fois sur votre salon.

- Comment vous est-venue cette activité/passion ? 

Depuis mon enfance, je m'amusais à raccommoder des chaussettes et chemises… à faire des sacs en patchwork ou du canevas… Un passe temps pour une enfant de la campagne ! Mon mari, qui s’occupe surtout du coté tissus, a vécu dans le patchwork grâce à sa maman.

- Qu'est ce qui vous a inspiré le nom de votre marque ou enseigne ?

Nous aimons le métal argenté…et sommes  adeptes des objets en argent (bibelots, ciseaux, dés anciens...)  Le nom des «ciseaux d'argent»  m'est apparu lors d'un reportage TV sur un coutelier qui portait ce nom.

- Comment distribuez-vous vos créations ?

Nos premières créations seront mises en vente au Salon de Moncoutant sur notre stand... Puis sur notre site Internet !

- D'où tirez-vous votre inspiration ?

J'ai eu récemment un coup de foudre pour des images, des reproductions de dessins… C'est très difficile de créer un modèle qui n'est pas déjà fait, étant donné que les êtres humains ont souvent les mêmes inspirations… J'essaie de faire différent !!!! Personnellement, côté créateurs… j'aime un peu tout !!!

- Votre souvenir le plus émouvant en broderie ?

La création de l'entreprise bien sr…^un rêve qui s'est réalisé rapidement… Je garde de très bons souvenirs  des salons de broderie, qu’ils soient  grands ou petits (Romorantin , Moncoutant, l’Aiguille en Fête, Soubize, Cézac, St Genies…) J'adore mettre un visage sur un pseudo, autrement dit, c'est un réel plaisir de rencontrer des cybercopines, des clientes…

- Et le plus drôle ?

Hummmmmm une soirée « déguisée » le soir du salon de ST GENIES (24). Comme quoi les brodeuses et leur entourage sont des bons vivants.

- Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

Une série de modèles sur les saisons, avec du point de croix, des points spéciaux pas trop difficiles…afin que les «novices» en broderie traditionnelle puissent enfin se lancer ! Je suis sûre que c'est à la portée de tout le monde !!!! J’ai préparé aussi des modèles de patchwork avec beaucoup d'appliqué… Peut-être qu’une relocalisation de l'entreprise nous serait bénéfique…

Nous sommes sûres que Laura met tout son enthousiasme dans la préparation du salon, et nous serons ravies de découvrir ses modèles tout chauds pour l'occasion !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by brodinette - dans Salon 2006
commenter cet article
16 septembre 2006 6 16 /09 /septembre /2006 07:15

Jean Pierre Lanco , brodeur sur tulle...

Rien ne prédestinait vraiment Jean-Pierre à exercer ce métier.

Né à La Rochelle, de parents groisillons, il a été marin-pêcheur pendant plus de 20 ans, à Groix. Puis, il a été facteur quelques années à Paris. Retraité, il revient à Lorient et s'inscrit au Cercle Celtique de Lanester et reprend sa passion de toujours, la broderie, qu'il a apprise avec sa mère et sa soeur pendant son enfance.

Il se perfectionne grâce à Armelle Griffon, de Concarneau. Deux expositions plus tard, à Rochefort-en-Terre et au Château de Trévarez, le voilà devenu maître brodeur professionnel, en 2000.

Professeur, il restaure aussi les coiffes et costumes bretons.

Insolite, me direz-vous ? "Pas du tout, me répond-il, avant, dans le Pays Bigouden, les tailleurs et brodeurs étaient des hommes. On les appelait les tireurs de fil. Ce n'est que lors de la crise de la sardine, avant la Première Guerre Mondiale, que les femmes se sont appropriées ces métiers pour trouver un autre moyen de subsistance" Ils ne sont plus que quatre à cinq tireurs de nos jours...

En accompagnement des cours hebdomadaires, Jean-Pierre Lanco propose à ses élèves des sorties pédagogiques tous les trimestres.

Brodeur sur tous supports : tulle, filets, velours, soie et maitrisant toutes les techniques : passé empiétant, passé plat, Richelieu..., Jean-Pierre Lanco nous exposera ses créations et travaillera devant le public... Des vêtements, des coussins, un drap, des napperons, un abat-jour, des feuilles et des plumes en perles de toute beauté, des lettres d'or sur fond noir...

Un rendez-vous avec la Bretagne à ne pas manquer !!!

 

Repost 0
Published by brodinette - dans Salon 2006
commenter cet article
15 septembre 2006 5 15 /09 /septembre /2006 07:05

Marie-Thérèse Saint Aubin : le point de croix tout en finesse !!!

Marie-Thérèse Saint-Aubin brode au point de croix depuis de longues années. Elle essaie de rendre sur la toile, les coups de crayons d'un dessin, les traits de pinceaux d'une aquarelle. Elle brode sans suivre une grille, à partir d'un des ses dessins. Lorsque l'ouvrage est terminé, il lui reste à saisir la grille !
Elle a publié quatre livres présentant ces broderies, dont le dernier « Chats au Point de Croix » il y a quelques semaines. Marie-Thérèse collabore à différents magazines Marie-Claire Idées, Le marquoir, De fil en aiguille et diffuse également quelques grilles personnelles.



Un blog où vous retrouverez les créations de Marie-Thérèse et les clins d'oeil littéraires de son charmant mari, Patrick, jardinier émérite et notoirement connu !!! http://mtsa.over-blog.com/

 Passons un moment avec Marie-Thérèse à qui nous avons demandé...

Êtes-vous créatrice à temps plein ?

            Je suis enseignante de SVT en collège; à mi-temps depuis deux ans,  je consacre un autre (gros) mi-temps au point de croix.

Comment vous est-venue cette activité/passion ?

Les travaux d'aiguilles étaient une tradition familiale. Ma grand-mère a brodé, puis crocheté jusqu'à presque quatre-vingt dix ans. J'ai beaucoup dessiné à mon adolescence, brodé des nappes, quilté ... à l'époque « Cent Idées ». Comme beaucoup de brodeuses, j'ai repris le  point de croix lorsque j'attendais mon fils aîné. Une période qui dure depuis ... trente ans.

Qu'est ce qui vous a inspiré le nom de votre marque ou enseigne ?

Marie-Thérèse c'est mon prénom, Saint-Aubin mon nom de femme mariée ! J'aurais pu choisir Guégan, mon nom de jeune fille, mon père était d'origine bretonne...

Comment distribuez-vous vos créations ?

Une partie va dans les livres; je collabore à des revues (« Le Marquoir » « MCI » « DFEA »), DMC me prend des modèles. « Point Passion » en diffuse quelques-uns. Des salons de brodeuses, des rencontres avec les clubs, également. Sinon le catalogue est accessible via internet, et je travaille par correspondance.

Je n'ai ni la disponibilité, ni la logistique pour prendre un stand dans les grands salons
de loisirs créatifs Créativa, Aiguille en Fête ou, Création et Savoir Faire EF, CSF).
Par contre je rencontre souvent les brodeuses dans leurs clubs, et j'essaie d'exposer dans des salons à taille humaine (Romorantin, Moncoutant, Bessey, Nivelles, Saint-Hyppolite du Fort ...)


D'où tirez-vous votre inspiration ?

Je brode ce qui m'entoure et ce que j'aime: des plantes, des animaux, j'illustre également des textes d'auteurs qui me parlent.


Votre souvenir le plus émouvant en broderie ?

Certaines rencontres sont chargées d'une très forte émotion. Un jour, en Bretagne une brodeuse a tenu absolument à ce que je brode les premières croix de l'abécédaire aux roses.

Et le plus drôle ?

Mes broderies sont assez peu chargées, et je ne compte plus les fois où l'on me demande «C'est très joli, j'aimerais bien voir le résultat quand ce sera fini»... Mais le souvenir le plus drôle c'est lors d'une exposition une dame qui ne voulait absolument pas croire que j'avais brodé «Où est passé le Jardinier ?»- - « Je vous assure, que c'est pas de vous, je l'ai vu dans un magazine » ! ...


Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

J'ai probablement des livres en préparation. J'ai envie de rebroder des fleurs. D'un point de vue personnel, j'aimerais reprendre mes illustrations de textes de  Marie Rouanet, et terminer un ouvrage sur Raymond Queneau....

Et pour Moncoutant, rendez-vous avec Marie-Thérèse

pour les dédicaces du nouveau livre tout juste sorti !!!



Repost 0
Published by brodinette - dans Salon 2006
commenter cet article